Hashtags : bonnes pratiques et pièges à éviter

Allie Herzog

Par Allie Herzog

juillet 23, 2018

Vous voulez concevoir d'excellents Tweets ?  Profitez de conseils personnalisés pour améliorer les performances de vos Tweets grâce à un outil gratuit de notre partenaire Union Metrics.


Bien utilisés, les hashtags sont efficaces pour augmenter votre portée, encourager l'engagement et être découvert sur Twitter. Dans cette optique, voici quelques conseils clés à prendre en compte avant de tweeter.

Bonnes pratiques

  1. Choisir des hashtags faciles à mémoriser et à orthographier. Cela évitera les fautes de frappe, qui rendent vos Tweets impossibles à trouver.
  2. Être réaliste. Ne vous attendez pas à ce que les utilisateurs commencent à utiliser le slogan de votre marque ou tout autre hashtag centré sur votre entreprise dans leurs Tweets si ceux‑ci ne sont pas naturels et s'ils n'y sont pas incités.
  3. Étudier la question. Vérifiez quels sont les hashtags déjà utilisés pour parler de votre marque, et reprenez‑les. Regardez aussi si le hashtag auquel vous pensez est déjà utilisé dans un autre contexte. Si c'est le cas, demandez‑vous s'il reste pertinent pour vous.
  4. Donner aux utilisateurs une bonne raison d'utiliser votre hashtag. Qu'il s'agisse d'une récompense, ou d'une simple reconnaissance sous la forme d'un Retweet, votre audience sera plus réactive si elle a quelque chose à y gagner.
  5. S'associer à des influenceurs. Les influenceurs peuvent vous aider à augmenter la visibilité de votre hashtag.

Pièges à éviter

  1. Utiliser trop de hashtags. L'idéal est d'avoir un à deux hashtags pertinents par Tweet. N'oubliez pas que le nombre de caractères est limité.
  2. Croire que le slogan de votre marque fait un bon hashtag. Un hashtag se doit d'être inclusif et facile à partager et à découvrir. S'il ne s'intègre pas de façon organique dans un Tweet, il semblera artificiel et perdra son efficacité.
  3. S'attendre à ce que les utilisateurs utilisent votre hashtag sans une bonne raison de le faire. Les meilleurs hashtags sont capables de pousser les gens à interagir et de leur donner envie d'en savoir plus et de participer à la conversation.
  4. Oublier d'informer sur ce dont il s'agit et comment l'utiliser. Assurez‑vous de communiquer clairement sur le hashtag, et surtout sur l'intérêt pour l'utilisateur de l'inclure dans son propre Tweet.
  5. Écrire EN MAJUSCULES. Sauf s'il s'agit d'un acronyme, écrire en majuscules revient à crier, sans compter que cela est plus compliqué.

Pour plus d'inspiration sur l'utilisation efficace des hashtags suivez‑nous @TwitterBusiness.



Prêt à faire de la publicité sur Twitter ?