Comment utiliser le storytelling pour rédiger de meilleurs Tweets

Nick Reese

Par Nick Reese

janvier 21, 2019
personne tenant une pile de livres

En matière de marketing, ce n'est pas toujours le meilleur produit qui gagne. Souvent, c'est le meilleur récit.

Même si nous nous plaisons à croire que nos décisions d'achat sont rationnelles, logiques et mûrement réfléchies, nous achetons souvent parce que nous avons été convaincus par le storytelling d'une marque. Si le vôtre est de qualité, vos clients verront clairement comment votre marque s'intègre dans leur propre histoire.

Les éléments d'un récit

Que vous écriviez un roman ou que vous rédigiez un Tweet, voici les éléments communs au storytelling :

  • Cadre : qu'il s'agisse d'un dimanche matin triste dans le centre‑ville de Chicago ou d'une galaxie très lointaine dans l'espace et le temps, tous les récits se passent à un endroit et à un moment précis. Présentez donc le cadre dans lequel votre produit est le plus utile et utilisé.
  • Personnage : dans un récit, chaque personne a son utilité. Considérez votre produit comme un personnage, pas comme un simple outil ou service. Déterminez ensuite le rôle que peut jouer votre marque dans la vie de votre client.
  • Intrigue : il s'agit de ce que font les personnages, dans le cadre mis en place, afin d'atteindre leur objectif. Pour les marques, l'intrigue peut commencer quand un problème se pose, et durer jusqu'à ce que le client utilise leur produit pour résoudre ce problème.
  • Conflit : les conflits compliquent la vie, mais donnent du peps aux récits. Ils servent à maintenir l'implication émotionnelle des spectateurs dans l'intrigue. Utilisez‑les pour montrer que vous comprenez les problèmes auxquels les clients sont confrontés, et aussi et surtout, pour leur indiquer comment vous pouvez les aider à les surmonter.
  • Arc narratif : les récits ont un début, un milieu et une fin. Pour une marque, il est tentant de montrer tout de suite des personnes qui profitent joyeusement de son produit. Toutefois, nous vous conseillons de tirer parti de l'arc narratif. Vos clients vivront ainsi la tension dramatique instaurée au départ, qui montera jusqu'au point d'orgue du récit de votre marque.

Utilisez Twitter pour le storytelling de votre marque

Grâce à la flexibilité de Twitter, vous disposez de plusieurs manières d'intégrer des éléments de storytelling dans votre fil :

  • Utilisez les Moments Twitter pour réunir et organiser une série de Tweets, et élaborer un récit autour d'une conversation ou d'un sujet pertinent pour vos abonnés.
  • Au lieu d'utiliser une seule image dans votre Tweet, servez‑vous de plusieurs photos pour créer un arc narratif.
  • D'après une analyse que nous avons menée sur 3,7 millions de comptes, les Tweets dotés d'une vidéo génèrent 10 fois plus d'engagement que les Tweets sans. La vidéo est, en effet, le support idéal du storytelling : elle permet aux marques de rapidement présenter le cadre, les personnages, l'intrigue et le conflit d'un arc narratif d'une durée de quelques secondes à deux minutes.
  • Avec une discussion, vous pouvez publier une série de Tweets qui se liront comme un seul Tweet. Cela vous permet de fragmenter un récit en plusieurs parties faciles à assimiler, et donne à vos abonnés la possibilité de retweeter et de commenter les parties du récit qu'ils trouvent les plus engageantes. Combinez les Tweets d'une discussion dans un Moment Twitter pour optimiser vos efforts.

 

 


Prêt à faire de la publicité sur Twitter ?