Limites du nombre d'expositions : comment maximiser l'impact de vos publicités Twitter

Austin Evers, Joe Connors
By Austin Evers, Joe Connors
Product updates

Les marketeurs savent qu'atteindre efficacement leur audience est un élément clé de la réussite d'une campagne. C'est pourquoi nous lançons les limites du nombre d'expositions pour les publicités sur Twitter à l'échelle mondiale. Qu'il s'agisse d'améliorer l'image de marque ou l'impact sur les ventes hors ligne, les limites du nombre d'expositions permettent aux annonceurs d'optimiser leurs campagnes et d'obtenir des résultats efficaces grâce à un meilleur contrôle des impressions et de la portée sur des périodes prolongées. 

À compter d'aujourd'hui, les limites du nombre d'expositions seront disponibles par défaut dans les détails des groupes de publicités pour nos objectifs Portée, Engagement, Vues d'une vidéo et Vues d'un pre‑roll.  

Les avantages : 
  • Optimisation de la portée : les limites du nombre d'expositions vous permettent de maximiser votre portée en redistribuant des impressions à de nouveaux utilisateurs.

  • Maîtrise de la diffusion des publicités : grâce aux limites du nombre d'expositions, vous contrôlez le nombre de fois où une personne voit votre publicité au cours de vos campagnes.

  • Amélioration des résultats des campagnes : les limites du nombre d'expositions vous permettent de mieux contrôler la diffusion de vos médias pour optimiser vos campagnes et obtenir les résultats qui comptent le plus pour vous. 

« Nous utilisons les limites du nombre d'expositions sur Twitter pour l'ensemble de notre portefeuille de marques. Cette fonctionnalité nous a permis d'optimiser le retour sur investissement en améliorant les performances des campagnes et en minimisant les coûts. Nous cherchons constamment de nouvelles façons de prouver l'efficacité de nos plans médias et les limites du nombre d'expositions se sont révélées être un atout précieux pour notre stratégie sur la plateforme. »

— Ray Amati, Media Director, Mars Wrigley US

Pour aider nos clients à obtenir des résultats à grande échelle sur Twitter, nous avons cherché à identifier les paramètres de fréquence optimaux et la durée de campagne idéale, en commençant par nous intéresser à la mémorisation des publicités, à la notoriété de la marque et à la notoriété de la campagne.

Conclusions1

Fréquence optimale 

  • Une fréquence d'exposition hebdomadaire a un effet positif sur les indicateurs du haut du funnel. Nos recherches ont démontré que jusqu'à 80 % de l'impact potentiel global sur la mémorisation des publicités et la notoriété de la marque se produit au cours des deux premières expositions hebdomadaires d'une campagne.

  • Au fil de la progression dans le funnel, une fréquence légèrement plus élevée est nécessaire pour booster les indicateurs. Cette tendance peut être observée dans notre analyse de la notoriété de la campagne, selon laquelle un nombre plus élevé d'expositions hebdomadaires est nécessaire pour atteindre 80 % de l'impact potentiel global.

  • Bien qu'il soit possible de renforcer l'efficacité d'une campagne en augmentant la fréquence hebdomadaire, l'impact de chaque exposition hebdomadaire supplémentaire diminue par rapport aux premières impressions. Dans le cas d'un budget de campagne fixe, l'augmentation de la fréquence d'exposition hebdomadaire a une incidence sur la taille de l'audience. 

Durée de campagne idéale

  • La durée d'une campagne de publicités Twitter joue un rôle important pour booster les indicateurs du haut du funnel. Les campagnes d'une durée comprise entre quatre et douze semaines affichent de meilleurs résultats en matière de mémorisation (+5 %), de notoriété de la marque (+18 %) et de notoriété de la campagne (+14 %) que celles durant moins de quatre semaines à raison de quatre expositions par semaine.

Le lancement d'outils comme les limites du nombre d'expositions n'est que l'un des nombreux moyens que nous utilisons pour renforcer l'impact de vos campagnes. Pour plus d'informations sur les limites du nombre d'expositions, contactez votre chargé de clientèle Twitter. 

Méthodologie1

Méta‑analyse des 301 études Nielsen Brand Effect de campagnes publicitaires américaines sur Twitter qui ont débuté entre janvier 2019 et mai 2020. La relation entre la fréquence d'exposition et son impact sur les indicateurs du haut du funnel a été estimée au moyen d'une régression logistique à effets aléatoires à plusieurs niveaux (au niveau individuel et au niveau de l'étude). Tous les modèles envisagés, qui couvrent une diversité de formes fonctionnelles et de variables confondantes, ont été élaborés sur un sous‑ensemble de formation de l'échantillon global. Le modèle le plus économique et le plus performant lors de la phase de test a ensuite été retenu pour représenter cette relation.    

L'outil Nielsen Brand Effect for Twitter évalue l'impact des campagnes de publicités Twitter sur les indicateurs de marque, notamment la mémorisation de la publicité, la notoriété de la marque et la notoriété de la campagne. Pour ce faire, l'outil exploite les réponses à un sondage d'un groupe « de contrôle » et d'un groupe « exposé » sur divers appareils, les réponses de contrôle étant collectées auprès d'un groupe de contrôle aléatoire qui correspond aux critères de ciblage du groupe exposé.

Remerciements

Nous remercions la Dr Maria Holcekova, Data Scientist au sein de notre équipe Marketing Insights & Analytics pour sa contribution à ces travaux de recherche et à la rédaction de cet article de blog. 

Prêt à faire de la publicité sur Twitter ?